les principautés frontalières Index du Forum les principautés frontalières
Forum de la campagne " Principautés Frontalières " tirée du Gamer's Compendium pour le jeu Warhammer Battle.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Synopsis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les principautés frontalières Index du Forum -> les principautés frontalières -> Synopsis
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Killian
Général

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 93

MessagePosté le: Lun 5 Nov - 12:33 (2012)    Sujet du message: Synopsis Répondre en citant

La campagne des Principautés Frontalières
Traduit de l'anglais du General's Compendium



Au sud de l'Empire se trouve une région sauvage et rocailleuse connue sous le nom des Principautés Frontalières. Entourée du Col du Feu Noir, du Golfe Noir, des Montagnes du Bord du Monde, des Terres Arides, de la Rivière de Sang et de la Tilée, le pays des Principautés Frontalières est composé d'une série de petits fiefs et de principautés mineures. La plupart des gens du Vieux Monde assimilent les Principautés Frontalières à un vaste territoire sans foi ni loi, une terre de brigands et de coupe-jarrets, heureusement isolée des pays civilisés que sont l'Empire et la Bretonnie. Bien que des gouvernements existent dans certaines zones des principautés, l'absence de loi et la violence sont monnaie courante. La région a connu un nombre invraisemblable de petites guerres et d'affrontements frontaliers lorsque les pilleurs attaquent les royaumes les plus faibles ou lorsque certains Princes cherchent à agrandir leur territoire. Ces conflits - couplés à la présence permanente d'Orques et Gobelins, de cultistes du Chaos et de percepteurs de taxes avides employés par certains seigneurs ambitieux - ont rendu la population locale méfiante et soupçonneuse, spécialement envers les étrangers. Au vu de tous ces dangers, les voyageurs s'aventurant des les Principautés Frontalières se voient donc bien conseiller de garder à la fois leur bourse et leur épée à proximité à tout moment.

Au cours de l'histoire millénaire des Principautés Frontalières, la plupart du paysage est resté sauvage et rocailleux. Celui-ci est dominé par de grandes plaines parsemées d'arbres épineux, et les régions vallonnées, habitat originale des nomades, bergers et occasionnellement de bande de mutants sont soigneusement évités par la plupart des voyageurs. Bien qu'il y ait de nombreuses rivières et que la pluie soit raisonnablement abondante, la région n'est pas spécialement fertile. Quelques zones d'agriculture peuvent être observées autour de la cité-forteresse Malko et dans certaines zone vallonnées au nord des Principautés.

L'organisation féodale des Principautés Frontalières a été établie peu après que le despotique sultan d'Arabie Jaffar ait envahi l'Estalie en l'an impérial 1448. Les armées du Sultan capturèrent la grande cité de Magritta malgré la résistance déterminée des troupes Estaliennes, et des milliers de civils innocent furent réduit en esclavage et envoyés en Arabie pour y servir leurs nouveaux maîtres. Le Roi Louis le Juste de Bretonnie ainsi que les Comtes Electeurs impériaux détachèrent alors une large armée de Chevaliers et parvinrent finalement à bouter les forces de Jaffar hors d'Estalie, le poursuivant même jusque sur ses propres terres. Après une année de sanglantes batailles, les forces du Vieux Monde unies défirent les forces du Sultan et le jetèrent au bas de son trône.

Peu de nouvelles de la progression des chevaliers en croisade parvinrent néanmoins jusqu'au Vieux Monde pendant les années ou durèrent le conflit et malgré leur succès là-bas, une seconde et importante force de croisade Bretonnienne fut mise sur pied pour apporter des renforts aux troupes déjà envoyées. Menée par le Baron Tybalt du Bois de Balzac, le second groupe de croisés commencèrent leur longue route pédestre jusqu'en Arabie. En suivant la Passe du Feu Noir jusqu'aux montagnes Noires, cette second force fut rapidement confrontée aux Orques et Gobelins qui peuplaient cette région. Des batailles quotidiennes ralentirent, et il leur prit pratiquement un an pour atteindre la sécurité du port nain de Barak Varr, où Tybalt apprit que le premier groupe de croisé avait effectivement remporté la victoire sur Jaffar lors de la bataille d'Al Haikk. Sans se décourager, le Baron décida que, puisque l'Arabie avait déjà été vaincue, il conquerrait à la place le royaume sauvage que ses forces venaient juste de traverser. Après avoir battu les Peaux-Vertes à leur retour à la Rivière de Sang, les Principautés Frontalières étaient nées.

La vie dans les Principautés reste la même que ce qu'elle fut pendant le millénaire passé. Les descendants de l'armée du Baron Tybalt gouvernent toujours une bonne partie des différents fiefs qui composent la région. Les Orques et Gobelins, ainsi que les bandes de guerre occasionnelles du Chaos continuent d'harceler les colonies humaines, tandis que des escarmouches frontalières entre principautés frontalières, fort pointilleuses quant à leur indépendance, surviennent régulièrement. Bien que la terre ne soit idéale pour l'agriculture, plusieurs seigneurs lorgnent avec avidité vers la cité-forteresse prospère de Malko et ses riches propriétés agraires. Dans les premières vallées des Montagnes Noires, le peuple nomade des Zanis continue à élever une espèce de bovins spécifique à la région, connue sous le nom d'aurochs. Les Zanis descendent parfois de leurs vallées pour attaquer et piller les fermes isolées des fiefs proches lorsque la végétation sèche de laquelle les aurochs se nourrissent se fait rare, mais ils sont systématiquement repoussés par les défenseurs courageux des fiefs attaqués. Bien sur, la réputation de territoire sans foi ni loi des Principautés n'est pas complètement fausse. De nombreux renégats et fugitifs continuent à fuir vers le sud pour échapper aux bras de la justice du Vieux Monde, et quelques camps de brigands parsèment le paysage.

Beaucoup voient les Principautés Frontalières comme une région à traverser plutôt que comme une destination finale. La plupart des habitants vivent au jour le jour et n'ont que rarement à disposition des marchandises susceptibles d'intéresser des marchands étrangers. Néanmoins la vieille Route Naine à travers la Passe du Feu Noir reste la route la plus sécurisée pour traverser les Montagnes Noires, et de nombreux commerçants et chercheurs de trésors qui se rendent vers le Sud, que ce soit vers l'Arabie ou vers Khemri, ont traversé le pays des Principautés Frontalières. La Vieille Route de la Soie fut longtemps une route commerciale pour les Tiléens, les Nains des Montagnes du Bord du Monde, et le peuple exotique de l'Empire de Cathay. Quelques seigneurs des Principautés Frontalières ont tenté de lever des taxes de passage sur ceux qui traversaient leurs terres, mais ces tentatives ne furent pas vraiment couronnées de succès. En tant que tel, les Principautés restent donc un carrefour pour voyageurs de toutes sortes.

La communication dans les Principautés peut être difficile, car il s'agit d'un pays polyglotte. Bien que la majorité de la population s'exprime ou peut tout du moins comprendre le dialecte Reikspiel, plusieurs autres langues sont fréquemment utilisées : le Bretonnien, le Tiléen, l'Arabe, Le Cathayien et, bien sûr, les langues des Nains, Elfes, ou autres races qui traversent la région. Des linguistes et des traducteurs peuvent donc vivre confortablement en s'installant dans les Principautés au service de marchands et d'hommes d'état qui en ont cruellement besoin.

Aujourd'hui, un nouvel âge de colonisation se lève sur les Principautés Frontalières. Espérant tirer parti de ce qui est souvent perçu comme un pays vierge, des colons de nombreuses races se sont établis dans la région, des armées à leur suite chargées de leur sécurité. Joindrez-vous ces aventuriers, aiguiserez-vous vos épées pour chercher gloire et fortune dans ce nouvel âge impérialiste ?
_________________
" J'suis chef de guerre moi, j'suis pas là pour secouer des drapeaux et jouer de la trompette. "


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 5 Nov - 12:33 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les principautés frontalières Index du Forum -> les principautés frontalières -> Synopsis Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com